Gel, grêle, comment s’assurer?

 

2013 : la grêle. 2017 : le gel. A quoi peut-on s’attendre en 2018 ? Nul ne sait.
Ce qui est certain, c’est qu’un certain nombre d’exploitations girondines ne pourront pas survivre à un nouvel accident climatique.

80 000 ha de vignes, 10 000 ha de céréales à paille, autant de maïs, 200 ha de vergers de fruits. Sans compter les cultures d’asperges, pommes de terre, petits pois, haricots verts, myrtilles : les épisodes de gel de fin avril ont sévèrement touché l’agriculture girondine. Conséquence : les exploitations sont fragilisées, et un certain nombre ne pourront pas faire face à un nouvel accident climatique. A moins de s’assurer correctement. Comment faire ? Comment être sûr de choisir le bon contrat ? Olivier Bohn, consultant en gestion des risques, animera à la demande de la Chambre d’Agriculture de la Gironde une formation spécialement dédiée à ces questions, les 7 et 8 novembre prochain à Saint Emilion.

Suis-je bien assuré ?
Au programme tout d’abord, un inventaire des risques qui pèsent sur une exploitation agricole : quels sont-ils ? Quels sont ceux assurables, non assurables ? Comment les évaluer ? Surtout, comment les gérer ? Place ensuite au contrat d’assurances, pour bien comprendre les obligations, les couvertures… Le tout avec une mise en pratique : les participants pourront porter leurs propres contrats, pour les analyser. Pour vérifier qu’ils correspondent bien aux risques à couvrir. Lors de cette formation, il sera également question de responsabilité, protection juridique, assurances des personnes…

 Attention : le nombre de places est limité. Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes auprès du service Formation de la Chambre d’Agriculture de la Gironde, au 05 56 79 64 11.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.