La Possiblerie, une autre paysannerie est possible

Classé dans : Evenements, Terroir | 0

La Possiblerie est le nom du projet porté par Delphine et Benoît Vinet : nom donné à la structure juridique créée pour porter l’aventure La Bardonne. Le suffixe -ERIE est utilisé pour désigner un lieu associé à une activité, il indique une qualité ou bien encore une collection. A l’instar d’une boulangerie, d’une épicerie, d’une écurie, d’une tannerie, d’une tuilerie, d’une argenterie… La Possiblerie est le lieu des possibles.
Le néologisme ainsi créé exprime bien l’intention de Delphine et Benoît : montrer qu’une autre viticulture est possible.
« Nous sommes un couple de vignerons bio dans le bordelais, très impliqué dans le développement d’une agriculture respectueuse de tout et de tous.
Aujourd’hui, grâce aux experts et naturalistes qui nous accompagnent, nous savons que ces modes de culture durables sont performants et souhaitables. Il est donc temps pour nous de témoigner à grande échelle et de créer un lieu de rencontres, d’échanges et de coopérations. C’est pourquoi nous venons de créer La Possiblerie, entité témoin qu’une autre paysannerie est possible. »

une autre paysannerie est possibleLe premier projet de La Possiblerie porte sur l’acquisition du Château La Bardonne,  propriété viticole située sur la commune de Lapouyade. Delphine et Benoît Vinet sont un couple de vignerons en agriculture biologique sur cette même commune depuis 15 ans. Alors que La Bardonne est en vente depuis plusieurs années, Delphine et Benoît envisagent de l’acquérir. Le propriétaire est enthousiaste car il connaît le sérieux et la sensibilité environnementale du couple. Il sait que son domaine sera entre de bonnes mains. Il a raison car les actions de Delphine et Benoît au sein de leur Domaine Emile Grelier sont exemplaires et font parler d’elles. Pour Delphine et Benoît, cette propriété est le domaine où une autre vision de la viticulture est possible : vin biologique, terres d’expérimentations et de progrès en faveur de la biodiversité, hébergement, animations nature, vendanges participatives, atelier de fabrication de jus de raisin… autant de souhaits formulés pour La Bardonne.

750 000€ sont nécessaires à la concrétisation de ce projet que Delphine et Benoît veulent participatif. C’est pourquoi ils recherchent aujourd’hui des partenaires investisseurs.

Ils proposent deux solutions :
– Vous devenez co-propriétaire de pieds de vignes et de pierres dans le bordelais avec un retour sur investissement annuel (part sociale à 2000€); téléchargez ici le bulletin de réservation des parts sociales

– Vous faîtes un don entre 5 et 500€ et recevez des contreparties en échange de votre soutien (don à réaliser en ligne à partir de fin janvier 2018). Accédez à la plateforme française en ligne BlueBees, spécialisée dans les projets qui oeuvrent pour une agriculture et une alimentation durables. Chaque don génère une ou plusieurs contreparties !

 

Le 7 mars, visite du site et présentation du projet au domaine Emile Grelier !

2 Bis Piconnat
33620 Lapouyade
Delphine : 06.79.962.967
Benoit : 06.84.35.28.22

Le site internet de la possiblerie : http://www.lapossiblerie.fr/

 

Texte et photos : La Possiblerie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.