L’Atelier Paysan, en Gironde, nouvelles et témoignages d’agricultrices !

Classé dans : Afocg33 et partenaires | 0

L’AGAP33 avait organisé avec l’Atelier Paysan un premier stage pour apprendre à travailler le métal sur le thème du triangle d’attelage, un moyen d’atteler un outil sans descendre du tracteur ! Vous pouvez en savoir plus en cliquant ici : https://www.latelierpaysan.org/Le-triangle-d-attelage-38

L’Atelier Paysan propose tout un panel de solutions aux problèmes de l’autonomie paysanne et pour une souveraineté technologique souvent remise en cause : http://www.inpactpc.org/toutes-nos-actualites/404-seminaire-inpact-la-souverainete-technologique-des-paysans-en-question.html

 

 

Alors qu’AgroBio-Gironde l’avait précédée avec la construction d’un semoir d’engrais verts pour la vigne, il y eut  ensuite, un premier essai de construction d’un « bicitractor » aux jardins de Sillac, près de Salles.  Un premier essai confirmé par un stage, début novembre, où devrait être construit jusqu’à trois « bicitractors » grâce à l’aide de la MSA ! Eh! oui, le matériel, seul, coûte jusqu’à 3000 euros et, donc, la MSA co-finance ou subventionne 50% du coût alors que le Vivéa co-finance la formation !
Lors du stage d’apprentissage du travail du métal – découper, ajuster, souder, etc… – parmi la douzaine de participants, on pouvait compter quelques agricultrices dont voici deux témoignages :
« La formation s’est déroulé le 19 et 20 décembre à la Ferme d’Escambert, à Romagne. C’est par AgroBio et l’Agap que j’ai été informé de ce type d’intervention. Personnellement, je suis en reconversion de puis plus d’un an. J’étais Géomètre-Topographe. Je suis entrée en BPREA adulte 6 mois en sept 2016. Je finis mi-avril 2017 avec pour projet une installation progressive en micro ferme (maraîchage, fruitiers, poules et apiculture). Je me suis inscrite à ces journées « triangle d’attelage » pour pratiquer la soudure à l’arc dans un cas concret agricole. Ici, nous avons construit les triangles femelles et nous les avons adaptés aux outils de Lucie. Je sais maintenant comment m’y prendre le jour où j’envisage de créer ou d’améliorer ou encore d’adapter les outils. Pour Noël 2016, le poste à souder était sous le sapin… Les équipements de l’Atelier Paysan sont vraiment pratiques, en bon état et super maniables. L’animateur a été très efficace. Nous avons rempli les objectifs des 2 jours. Je suis fière d’y avoir participé. Les repas partagés ont été un réel échange entre les participants. Je suis ravie d’avoir rencontré de si bonnes personnes sur ces 2 journées collectives. » July S.
« Nous faisons partie, avec mon conjoint, du groupe de gestion maraîchage de l’AFOCG33. Cela faisait plus d’un an que l’installation de triangles d’attelage ressortait comme une priorité pour une partie du groupe, afin d’améliorer l’ergonomie sur nos fermes et gagner du temps. Une première personne du groupe avait réalisé la transformation de son matériel la saison précédente et en était entièrement satisfaite. Le groupe a souhaité faire intervenir l’Atelier Paysan, pour proposer aux maraîchers de se former sur ce sujet : apprendre les bases du travail du métal et mettre en pratique, en construisant et en adaptant des triangles d’attelage sur un parc matériel. En ce qui me concerne, je n’avais aucune base de travail du métal. Le groupe était très hétérogène. Certains étaient complètement novices, d’autres étaient un peu initiés, et quelques uns, comme mon conjoint, étaient déjà de bons soudeurs. En tant que débutante, j’ai apprécié de pouvoir m’initier aux différents outils et techniques, m’exercer en groupe et contribuer à la transformation des outils de Lucie. Bien sûr le travail des débutants a été contrôlé par le formateur et les participants plus expérimentés, et nous pouvons être assez fiers du résultat. A notre tour maintenant de transformer nos outils ! » Fanny P.

Quelques extraits de la dernière lettre de l’Atelier Paysan : cliquez ici pour l’intégrale !

Quelles dates pour les semaines à venir ?

Parmi les choses nouvelles, voici ce qui se dessine : le retour d’un cycle sur les techniques de construction à la tronçonneuse fin novembre en Isère, prototypage d’un porte-tout dans le Centre (du 28/11 au 01/12), ainsi que la première initiation à l’électronique / Découverte d’Arduino début décembre.
Il reste encore des places dans les formations des mois de novembre et décembre en Rhône-Alpes (Isère notamment), et particulièrement sur les stages liés aux outils de maraîchage en planches permanentes : si vous hésitiez encore à vous lancer dans l’aventure, c’est le bon moment pour passer le cap !
 

[Appel à témoignage !] Nouvelle thématique :

Traction animale basse puissance – Maraîchage en planches permanentes

Pour certaines tâches voir même pour tous les travaux, certains d’entre vous font le choix de se passer de tracteur puissant. Les alternatives au tracteur classique sont nombreuses : traction animale, motoculteur enjambeur ou déporté, tracteur éléctrique ou à pédale…
Cela demande des outils adaptés (legers…), modifie les habitudes de culture, de déplacement, d’organisation du travail… Nous voulons synthétiser vos experiences pour les faire connaitre et présenter leurs avantages (financiers, mecaniques, agronomiques…). Un document sera publié sur le site fin décembre. Merci de nous envoyer vos témoignages, retours d’expériences, adaptations, photos afin que nous puissions nous appuyer sur ce que vous savez déja. Suite a cela, des adaptations d’outils voir même de nouveaux outils pourraient voir le jour si les besoins sont forts.

 

Formations début 2018 :   mobilisons-nous pour organiser le calendrier !

L’automne commence à être bien entamé, le moment est donc venu de préparer les formations des mois de janvier-février 2018. De nombreux créneaux sont disponibles, aidez-nous à anticiper leur mise en place : en nous suggérant des lieux susceptibles d’accueillir un stage, des formations, et les savoir-faire associés qui vous intéressent, quel que soit votre profil (collectifs d’agricult-eur-rice-s, structures locales, centre de formation…).

La page « Plans & tutoriels » vous permettra d’avoir un aperçu des outils et machines servant de supports de stages. Notre approche singulière vous apporte les moyens d’acquérir et développer des savoir-faire paysans, d’apprendre et expérimenter en collectif. La priorité est donnée à l’acquisition de compétences, les outils issus des travaux pratiques de la formation, avec lesquels vous pouvez repartir, serviront de support à la suite : votre appropriation de la démarche sur votre ferme, et la (re)construction du lien entre votre projet technique et les outils de travail appropriés. Pour avoir un aperçu des divers aspects de ces stages, vous pouvez parcourir les descriptions des différentes formations du catalogue. N’hésitez pas à venir directement vers nous pour toute demande spécifique.

Pour plus de renseignement sur l’organisation d’une formation, il est possible de consulter de la page dédiée du site internet. Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter Alice Gagnant (a.gagnant@latelierpaysan.org), Nicolas Sinoir (n.sinoir@latelierpaysan.org) ou nous appeler directement.
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.