Le carré magique de l’association : comment développer l’associativité ?

Classé dans : Afocg33 et partenaires, Formations | 0

Intervention de Michel Adam le 20 décembre 2018 à Artigues

L’Afocg 33 organise ce jeudi 20 décembre à Artigues une conférence sur le sujet « l’association et son projet » animée par Michel Adam, spécialiste du monde associatif.

Nous accueillons des partenaires venus à cette occasion : l’AGAP, Solidarité Paysans Aquitaine, Ame Paysans Gascogne, Porte-Greffe et chaque personne se présente en tant qu’adhérent ou bénévole dans de multiple associations à titre professionnel et/ou privé.

Michel Adam présente son parcours qui l’a amené à l’université de Poitiers sur les sujets de sociologie ; Il a expérimenté la société par différents points de vue (à travers notamment 9 statuts différents) ; Il a écrit des livres sur ces sujets et a plongé dans le monde associatif très tôt.

Il évoque sa rencontre avec Edgar Morin et les débuts de la pensée complexe. Depuis, il participe à un réseau qui réfléchit sur le monde actuel avec pour objectif de « relier les choses et non de les découper ».

Le monde associatif touche énormément de monde : 23 millions de personnes adhèrent en France à une association dont 10 millions sont bénévoles ; 1.1 millions d’associations, 1 sur 6 sont employeurs (165 000 employeurs, 900 000 ETP), avec un autofinancement moyen de 45 % (soit pour 1 € public presque 1 € généré). L’utilisation forte et créative de l’association loi 1901 poursuit toujours plus sa progression (avec des pics à l’après-guerre de 39-45 et dans les années 70). Le monde associatif est partout, dans tous les domaines : patrimoine, culture, économie, sport etc. Il est à l’image de la société.

Parmi les bénévoles 3.3 millions sont des acteurs réguliers et 6.7 agissent occasionnellement (avec la question que les associations se posent universellement : comment impliquer plus les occasionnels ?).

Nous présentons dans cet article quelques apports marquants de l’intervention :

Présentation d’une liste de préjugés sur la loi 1901 qui amène bien des réactions dans le public :

  • obligation d’avoir un président : non
  • interdit d’élire un président à vie : non
  • interdit d’avoir plusieurs présidents : non
  • interdit d’avoir un président non élu : non
  • bénéfices interdits : non
  • interdit d’avoir plus de milles salariés : non
  • interdit d’avoir des salariés administrateurs : non
  • interdit d’avoir des activités commerciales : non
  • interdit d’être inscrit au répertoire des métiers : non
  • cotisation obligatoire : non
  • l’adhésion à certaine association pourrait être imposée : non
  • interdit de rémunérer le président : non

Finalement, il en ressort 2 interdits majeurs :

  • Que l’objet soit exclusivement le partage des bénéfices
  • Que l’on crée une association pour « soi »

Pourquoi les personnes s’engagent-elles ?

  • J’agis pour moi, liberté
  • Nous agissons pour nous, égalité
  • Nous agissons pour eux, fraternité

Les 4 règles relationnelles pour favoriser la coopération

  • Bienveillance : faire confiance à-priori
  • Susceptibilité : dès que l’autre fait défection à vos yeux, s’exprimer tout de suite, réagir à la discorde
  • Indulgence (pourvoir faire page blanche) : pas de vengeance inutile, accepter le retour à la coopération
  • Transparence / lisibilité : être lisible même si on est différent, ne pas paraître trop malin

Le carré magique : les 4 sources de vitalité de l’association

1/ L’adhésion : on se groupe par affinité et surtout avec des valeurs communes, appartenance et attachement, genèse du LIEN SOCIAL

2/ La direction avec son double sens : s’organiser pour l’action mais aussi prendre une direction, GOUVERNANCE (gouvernail), objectifs / orientation / anticipation, aider à construire la vue d’ensemble, univers de la STRATEGIE

3/ La production de l’objet social : activité/mission, univers du TRAVAIL (bénévoles ou salariés)

4/ L’utilisation : consommation des services, la satisfaction des besoins, univers de L’UTILITE SOCIALE

Que se passe-t-il en cas de perte d’une source de vitalité ?

  • L’adhésion : dessèchement
  • La direction : perte de sens, navigation à vue
  • La production : mise en sommeil
  • L’utilisation : l’activité n’est plus adaptée au contexte

Comment l’association peut-elle devenir un carré magique ?

  • Dessinez votre association ! : c’est un exercice puissant à faire et à partager au sein d’une association
  • On peut y entrer par n’importe lequel des 4 points et circuler de l’un à l’autre, l’entreprise classique ne peut être le lieu d’une telle fluidité sociale
  • La clé est le DON
  • Re-questionner l’objet social
  • S’intégrer dans l’environnement, dont la concurrence, viser l’amitié, la créativité et la synergie

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin » Nous avançons pour préserver et développer notre associativité !

Le travail s’est poursuivi l’après-midi pour l’Afocg autour de la question de la réactualisation du projet associatif, la route est longue …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.