Quand l’abattoir vient à la ferme

Classé dans : A la une, Formations | 0

Une alternative aux fermes-usines et autres abattoirs industriels ? Ce qui ne satisfera certainement pas l’association L214 et quelques Vegans, mais, est soutenue par d’autres, voir : https://bio-where.com/labattoir-a-la-ferme/ ou encore au Québec, quand  l’abattoir veut voler de ses propres ailes ! Il s’agit aussi de la relation de travail homme – animal dont Jocelyne Porcher a fait son thème de recherche, voir son site !

La Confédération Paysanne de Gironde organise la venue de Stéphane Dinard, éleveur de Dordogne, pour nous parler de l’abattage mobile, le mercredi 13 novembre, de 14h à 16h30, au local de la Conf’, au 8 rue de la course à Bordeaux.



Stéphane travaille depuis très longtemps sur l’abattage à la ferme. Avec son collectif « Quand l’abattoir vient à la ferme » (dont font partie Jocelyne Porcher, l’association AFAAD, les porteurs de projet du GAB 85 et de l’ADEAR 53…), il fait partie des partenaires régulièrement invités à la Conf’ Nationale aux réunions de mutualisation sur les abattoirs.
Il coordonne le travail de groupes d’éleveurs de Dordogne et du Lot-et-Garonne qui souhaitent s’équiper collectivement et travaillent à obtenir des financements publics. Il nous parlera du travail de ces groupes, du fonctionnement des remorques d’abattage ainsi que des camions mono et multi-espèces, de leur coût, des financements départementaux et régionaux possibles, des modes de gestion possible.

 

Si vous êtes intéressé.e.s par la question, rejoignez-nous pour cette discussion (2h – 2h30). Si la dynamique est là pour constituer un groupe de travail, la Conf’ Nationale peut également nous accompagner et soutenir le projet.

Contactez-nous pour nous indiquer votre présence : conf.paysanne33@wanadoo.fr /  05 56 52 26 79.

Marlène, Animatrice
Confédération Paysanne de Gironde
8 rue de la Course 33000 BORDEAUX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.