Quand les micro-fermes s’emballent !

Classé dans : Evenements | 0

Dans le cadre du festival des Agrofolies (http://blogwp.agrofolies.org/), jeudi 31/05/2018 en soirée, s’est tenue une conférence à Bordeaux Sciences Agro sur la thématique des « micro-fermes » (notamment organisée par fermes d’avenir et le programme microagri de bx sceinces agro). Voir aussi notre article : ICI !

Dans le grand amphithéâtre (environs 250 participants), le public de maraichers et futurs étaient largement représentés (plus de 50 %).

Après une brève présentation d’élèves ingénieurs et géographes sur des études en cours dans le cadre du programme Micro-Agri et le visionnage d’un film autour de la thématiques des dites « micro-fermes », Jean-Martin Fortier a été accueilli avec chaleur et enthousiasme.

 

Les micro-fermes, c’est quoi, en quelques mots clés ?

toute petite surface – circuit-court – notamment légumes diversifiés (peut aussi être avec d’autres productions) – faible motorisation – agro-écologie – bien-être social – lien social

Jean-Martin Fortier, qui est-ce ?

Il est fermier de famille, enseignant et auteur primé du livre best-seller « Le jardinier-maraîcher ». Ce livre a inspiré des centaines de milliers de lecteurs à travers le monde à imaginer et mettre en œuvre un modèle d’agriculture à échelle humaine, écologique et rentable.

Il est le co-fondateur, avec Maude-Hélène Desroches, des Jardins de la grelinette, voir : lagrelinette.com.

Depuis 2015, il est le directeur de la production maraîchère à la Ferme des Quatre-Temps, une ferme expérimentale d’envergure dont le but est démontrer que des petites fermes écologiques peuvent être plus rentables et produire des aliments de plus haute qualité nutritive que l’agriculture conventionnelle.

En 45 mn, il évoque son parcours de son enfance urbaine à sa vie actuelle de paysan.

Il évoque l’emballement actuel des consommateurs et des agriculteurs pour le développement de pratiques agricoles saines et respectueuses de l’environnement.

En peu de temps il donne quelques clés économiques et agronomiques de sa micro-ferme :

  • Au Québec – production sur 9 mois
  • 1 Ha cultivé
  • Commercialisation 120 paniers hebdomadaires (22 semaines) et 2 marchés hebdomadaires (20 semaines)
  • 3 temps pleins
  • 150 000 $ de chiffre d’affaires et 45 % de marge bénéficiaire
  • Des congés en hiver
  • 180 planches permanentes au sein desquelles les espacements sont très serrés pour une canopée couvrante, pour récolter à portée de main, pour optimiser l’espace au maximum
  • Sans tracteur pour éviter le tassement et le retournement pour préserver la structure et la vie du sol, mais avec du matériel performant adapté à ce mode de culture
  • Un jardin couvert : couverture flottante, filet anti-insecte, bâche d’occultation

Jean-Martin nous invite à croire en une agriculture à « taille humaine », « agro-écologique », « efficace », « confortable » & « payante »

La conférence s’est poursuivie autour d’un débat en présence de Jacques et Romain, deux maraîchers et Dominique Feydieu, viticulteur bio et élu du Conseil Départemental de la Gironde.

Une soirée riche qui s’est conclue par la phrase : « Il ne reste plus qu’à passer à l’action ! ».

Adeline Motard, animatrice de l’Afocg33

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.