Une autre sylviculture est-elle possible ?

Classé dans : Evenements, Terroir | 0

Dimanche 1er décembre (9h30-14h)

Dernier Joyeux Marché de la saison, à Préchac !!! On y parlera de la gestion de la forêt et y accueillera Le Ptit Bal perdu!

Forum sur la forêt et la sylviculture à 11h00, pesticides en forêt, industrialisation des pratiques forestières, …. une autre sylviculture est-elle possible ?

Avec Denise Cassou, présidente de Landes Environnement Attitude:  des pesticides dans la forêt,
Eric Castex, gestionnaire forestier, membre de prosilva Sud-Ouest: Sylviculture naturelle et continue
Pascal Seguin : présentation du Groupement Forestier Uzestois (GFU) Questions / Réponses avec le public.    Stands:  scieries mobiles locales à taille humaine, Association LEA et autres…   Le forum se déroulera dans un endroit abrité de la pluie si nécessaire.

Ci-dessous quelques informations sur le sujet (et de nombreux autres articles sur les sites de Reporterre et de Bastamag):   https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/gironde-du-glyphosate-dans-la-foret-des-landes-de-gascogne-1535642148Du glyphosate dans la forêt des Landes de Gascogne Jeudi 30 août 2018 
Alors qu’on parle d’interdire l’herbicide dans la viticulture et l’agriculture la molécule chimique fait actuellement des dégâts dans le massif forestier du Sud Gironde. France Bleu a été alertée par des apiculteurs et des écologistes du côté de Saint-Symphorien.   https://reporterre.net/Pour-empecher-l-industrialisation-de-la-foret-des-politiques-et-associations-lancent-la
Pour empêcher l’industrialisation de la forêt, des politiques et associations lancent la bataille 26 octobre 2019
En France, la lutte contre l’industrialisation des forêts prend de l’ampleur avec une constellation d’associations et de syndicats mobilisés. Ils se sont structurés pour peser sur le jeu institutionnel et élaborer d’ici début 2020 une proposition de loi pour que « les citoyens se réapproprient ce bien commun ».
Dans les bois, loin des discours productivistes, une autre voix commence à se faire entendre, celle du mouvement contre l’industrialisation des forêts françaises. Ses animateurs dénoncent la transformation de massifs forestiers en « usines à bois », la multiplication des coupes-rases et le démantèlement de l’Office national des forêts — l’établissement public qui gère un tiers des surfaces boisées en France.
Si l’opinion s’est émue l’été dernier des incendies en Amazonie, il faudrait désormais, selon les membres du collectif SOS forêt, s’intéresser à ce qui se trame près de chez nous, sous les frondaisons de nos forêts où la biodiversité se dégrade, menacée par les grandes usines à biomasse et la hausse des prélèvements en bois.   https://reporterre.net/Comment-vos-ruches-sont-elles-mortesComment vos ruches sont-elles mortes ?
Laurent Guiet est apiculteur amateur à Castets, dans les Landes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.