Le GIE Zone Verte est en danger !

Classé dans : Afocg33 et partenaires, Evenements | 0

IMPORTANT !

Le groupement d’interventions et d’entraide (GIE) Zone Verte a été fondé par des vétérinaires ruraux en 2002. Il regroupe désormais vétérinaires et autres spécialistes pour une approche globale de l’élevage et de ses problématiques. Depuis des années, il s’efforce de maintenir une voix libre et indépendante face au tintamarre des défenseurs de l’agriculture industrielle et chimique, d’apporter une aide pratique à la résolution des problèmes quotidiens des élevages en privilégiant l’usage des méthodes alternatives et des médecines naturelles.

Mais, pendant ces temps de confinement, pas de travail et, par choix conscient, jamais de subvention ni de vente de médicaments aux marges généreuses : la situation rend le maintien de notre organisation (bureau, site, salaire … ) très problématique à court terme. Pourtant, cette épidémie est l’objet de désinformations et de manipulations constantes dont il serait essentiel de faire une critique sereine et profonde sur la base de l’expérience des élevages qui affrontent depuis longtemps ces problématiques. C’est un de nos objectifs.

Pour survivre à cette période difficile pour tous, le collectif a absolument besoin du soutien des éleveurs et des éleveuses : adhérer à Zone Verte, s’abonner à notre service d’informations, nous permettra de résister à cette épreuve et nous donnera les moyens de continuer à répondre quotidiennement aux appels de celles et ceux qui affrontent aussi des difficultés.

Le bureau de Zone Verte est fermé jusqu’au 01 septembre pour raison de santé.

Mais nous restons en permanence à l’écoute des besoins et des demandes :

tel :  03 84 66 13 17 – Courriel : zoneverte@giezoneverte.com

Le courrier est également réceptionné et traité. Au plaisir de vous écouter ou de vous rencontrer.

Zone Verte publie un petit bulletin ruminophile de « résistance agricole » à destination de tous ceux qui avec lui rêvent et agissent pour une agriculture humaine et citoyenne respectueuse de l’animal et de l’environnement.

Cet article est partiellement repris de Campagnes Solidaires, no. 361, mai 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.