J’adopte un projet !

Classé dans : A la Une !, Afocg33 et partenaires, Terroir | 0

Le cresson de fontaine , vous connaissez ? 

C’est un des plus vieux légumes verts consommé ! « Santé du corps » dixit Hippocrate . On peut le manger cru, cuit ou en jus. Le cresson est connu pour ses vertus gustatives et thérapeutiques … Pour son côté piquant , radifié . Nasturtium oficinalis , en latin : tordre , grimacé. Un cressiculteur , qu’on appelle aussi un cressonnier ou dans l’ancien temps  » Le gardien de l’eau  » , utilise des résurgences d’eaux ou des puits artésiens pour irriguer des bassins de culture : C’est de l’aquaculture . 

Un peu d’histoire !

Cette vieille laiterie à été construite au 18ème siècle sur des résurgences d’eaux, provenant du Massif Central, pérennes en débit et en températures. Une  cressonnière de 300m² y a été creusée dans les années 30 et l’activité y a été stoppée dans les années 90. A mon arrivée, je rencontre Mamie Cresson , habitante de St Pierre d’Aurillac et anciennement cressicultrice durant 30 ans. Elle accepte de me faire une transmission de savoirs en m’accompagnant dans cette nouvelle aventure. 

Et me voilà à tomber amoureux de cette Mamie, du lieu, de l’historique du bâtiment, de l’eau ainsi que des moult vertus thérapeutiques, médicinales et gustatives du cresson de fontaine. Aujourd’hui, Au Bon Cresson est labellisé Nature et Progrès.

Seulement avec 300m² de cressonnière sur une saison de 8 mois, ainsi qu’un petit verger d’une trentaine de fruitiers , et 2000m² de maraîchage sans serres ( polyculture ) … Difficile de répondre aux demandes de mes chers aficionados de cresson , mais également de pouvoir vivre de cette nouvelle activité . J’ai donc trouvé une autre cressonnière ( en vue depuis 3 ans ) à 3 km de la mienne. Le lieu est splendide et il y a des résurgences d’eaux grosses comme des balles de tennis. L’eau y est pure et fraîche à l’année. Un véritable trésor ! Mon oasis du Texas que je l’appelle. Car elle est située sur la commune de St Martin-de-Sescas, entre St. Macaire et la Réole, rive droite

Pour quels objectifs ?

  • Augmenter ma zone de production : de 300m² à 1000m² et rassasier l’appétit des aficionados du cresson.
  • Créer de l’emploi !  Partager les tâches , mutualiser les efforts , et puis travailler à deux , c’est toujours mieux  . 
  • Préserver ce petit écosystème et remettre en avant ce vieux métier . 

Vous aimeriez bien savoir qui est le « porteur de ce projet ? Vous aimeriez l’aider à réaliser son projet ? Rien de plus simple, cliquer ICI !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.