Newsletter décembre 2022

cliquez sur l’image pour en savoir plus !

C’est une année 2022 rudement mouvementée qui se termine pour l’Atelier Paysan. Comme nous vous l’avions expliqué en juillet, le Directoire s’est renouvelé. Il a été renforcé cet automne par la nomination de Marc Chénais, par ailleurs dirigeant d’une SCOP de conseil sur les questions financières auprès des structures de l’économie sociale et solidaire. Avec Marie-Océane Fékaïri, vigneronne bourguignonne et présidente du Directoire, il et elle ont à coeur d’affiner le pilotage de notre coopérative, qui traverse comme d’autres organisations une zone de turbulences financières. Mais grâce à une équipe motivée et à l’enthousiasme constant de nos sociétaires, l’Atelier Paysan a débuté sa saison de formations sur les chapeaux de roues, en parallèle de son activité de recherche & développement et de son patient travail de mobilisation citoyenne et scientifique sur le rôle des technologies dans l’industrialisation de notre agriculture et notre alimentation.

Puissent les quelques nouvelles ci-dessous satisfaire votre soif d’informations sur nos activités récentes et surtout sur les prochains rendez-vous que nous vous proposons un peu partout en France. L’année 2023 devrait être intense, nous y travaillons !
Bonne lecture, pour agrémenter cette période dite « des fêtes », que nous vous souhaitons fort chaleureuses en dépit du contexte général.

La dernière Assemblée Générale de notre coopérative s’est déroulée les 2 et 3 décembre dans la Drôme

En présence d’une cinquantaine de sociétaires, la première journée, ouverte à nos partenaires, a été l’occasion de visiter la ferme du Grand Laval, un GAEC en polyculture-élevage, ainsi que d’une présentation de l’association « Fermes paysannes et sauvages » par certains de ses membres. S’en est suivie une après-midi autour de certaines explorations scientifiques de sociétaires et partenaires de la coopérative,sur le processus de financiarisation du machinisme agricole et l’impact des stéréotypes de genre dans la technique et l’équipement agricole.
Le lendemain, des groupes thématiques ont chacun avancé sur la commission technique (le futur « parlement des technologies paysannes ») et les jalons qui constitueront sa création, sur les perspectives d’essaimage qui continuent d’émerger, ou bien sur le développement de la future formation longue « Animateur/formateur en technologies paysannes ». Autant d’espaces d’implication possible pour les sociétaires.

[PODCAST] France Culture, « Comment repenser la technologie dans le monde agricole ? »

Vendredi 18 novembre, l’Atelier Paysan était invité à débattre avec la FNSEA et une sociologue spécialiste de l’agriculture de précision dans l’émission « Le meilleur des mondes » (58 minutes)  

👉 À réécouter ici

[FORMATIONS] La saison bat son plein ! Initiation à la soudure, perfectionnement au travail du métal, mécanique et entretien du tracteur, planification des cultures par logiciel libre, autoconstruction de four à pain, etc. Retrouvez toute l’offre de formations professionnelles de l’Atelier Paysan : il reste des places ! 👉Tout le détail est sur cette page

[PRESSE] Aidez Transrural à passer le cap des 30 ans ! 

En 1993 naissait Transrural initiatives, une revue qui décloisonne l’actualité rurale en mettant en avant la diversité de ces espaces où il est possible d’habiter, de se déplacer, de s’instruire, de se cultiver, de produire, de se distraire et de tisser des liens. En 2023, le magazine doit fêter ses 30 ans et son 500e numéro. Mais sa situation financière ne lui permettra peut-être pas d’aller jusque-là…

Sans publicité, Transrural initiatives assure son fonctionnement et son indépendance grâce aux abonnements. Pour redresser la barre, passer le cap de la trentaine et envisager sereinement l’avenir, la revue a besoin de 1000 abonné·es supplémentaires. 

👉 Plus d’infos sur le site de la revue

[PÉTITION] Enseignement agricole : « Ne nous confisquez pas le débat ! » 

« À quoi devons-nous former les élèves et les étudiants de l’enseignement agricole dans le contexte présent ? » C’est la question posée par une tribune collective publiée dans Le Monde de l’éducation le 22 novembre dernier. C’est depuis devenu une pétition, signée entre autres par l’Atelier Paysan. 

👉 Le texte et la pétition en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.