Entre-Deux-Mers : Exploitation viticole et ovin lait recherche associé(e)

Classé dans : A la Une !, Afocg33 et partenaires, Annonces | 0

Transformation et vente directe en agriculture biologique

L’exploitant actuel, installé en 2015 sur l’exploitation familiale, est à la recherche d’un(e) associé(e) pour consolider et développer l’activité, tout en permettant une rémunération et un confort de vie décent pour les futurs associés. L’exploitant actuel est en entreprise individuelle, l’arrivée du futur associé entrainera donc la création d’une société dont les modalités seront à définir en fonction du profil, des souhaits et des capacités financières du candidat, homme ou femme, de préférence entre 30 et 45 ans, pas d’expérience particulière souhaitée, mais de la polyvalence, de la motivation et de l’attrait pour le travail agricole.

Retrouvez le portrait vidéo de Michaël en suivant ce lien : https://youtu.be/kEaST6qCiIY


Le candidat devra être capable d’exercer à la fois sur l’atelier viticole et sur l’atelier ovin, tout comme sur la partie commerciale, même si une organisation en fonction de ses préférences pourra être adoptée. Un stage de parrainage peut être envisagé. A terme, une diversification des productions pourra ouvrir la voie à l’accueil d’un(e) autre associé(e) au sein de la structure.

Type d’installation : En association ou société
Mode de cession : Cession progressive de parts sociales
Activité : Agrotourisme, circuits courts, vente directe. Elevage sur prairie de 31ha 51a, d’ovins lait, soit 120 brebis laitières basco-béarnaises . Viticulture, sur 10ha 02a, chai particulier.
SAU : 43,65 ha, présence d’arbres fruitiers.
Logement repreneur : Dans un premier temps, un mobil-home pourra accueillir le candidat intéressé, et d’autres solutions d’hébergement pourraient être envisagées sur place ou à proximité immédiate (location ou acquisition).

Retrouver tous les détails de cette offre dans le répertoir-départ-installation (RDI)

Commercialisation : La commercialisation du vin se fait essentiellement en vrac, l’objectif étant d’augmenter la part de vente bouteilles et la vente directe et en circuits courts. Les fromages sont commercialisés en vente directe (marchés, vente à la ferme, AMAP).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.