Le plant de pomme de terre Bio depuis 1980

Comment les préférez-vous, primeur, chair ferme ou fondante ?

Un « état des lieux » par PAYZONSFERME, avec une spécialité culinaire toujours appréciée : l’échalotte !

Dans cette ambiance sociétale très particulière … bien des questions restent sans réponses. 10 mois en 2020 et en 2021 + d’autres mois à venir, tel est le compte du SarsCov19 !!! Qui aurait crû que cela durerait ainsi ? Et qui peut prévoir la fin ?

Nous sommes obligés de nous accommoder de cette situation, certes; mais, les comportements des uns et des autres peuvent être très tranchés. Et, en conséquence, les relations personnelles peuvent être tendues ou disparaître ou on n’ose plus parler de certains sujets de conversation !

Dommage, l’individualisme gagne encore du terrain ! La défense de l’intégrité physique et du libre consentement éclairé semble complètement oubliée ainsi que les textes fondamentaux de nos démocraties pourtant « inscrits dans le marbre ».

« Quoiqu’il en coûte » nous devons continuer à soigner nos terres, à semer, à planter, à entretenir nos récoltes et nos élevages ! Est-ce que des organismes établissent des cartes nationales où seraient signalés tous les caprices de la météo ? De notre Bretagne, nous pensons à ceux qui subissent ces excès. Comment faire jouer la solidarité ?

Chaque été, nous avons un peu plus peur du manque d’eau, même si 2021 fût bien arrosé et en excès, en juillet. Et le mildiou s’est fait rappeler à son mauvais souvenir, conséquence :

30 % de récolte en moins pour notre groupement PAYZONSFERME !

Nous avons entamé un travail de fond pour reconstituer des familles de nos pommes de terre et échalottes qui « tiennent la route », et ce travail est permanent, avec plus de difficultés qu’avant, Pourquoi ? Deux producteurs du groupe participent activement à la création variétale. Nous avons bon espoir pour certains croisements … à suivre ! Tout en persévérant avec l’appui de tous ceux sensibles et intéressés par l’avenir agricole !

La base du tarif reste inchangée, mais … pour faire face aux augmentations dues à l’électricité, cartons, palettes, nous appliquons un supplément de 5% en espérant que l’inflation reste raisonnable et nous ne prenons pas de frais administratifs comme le font déjà beaucoup de nos fournisseurs entre 3 et 5 euros et voire plus par facture.

Le travail de bureau assuré par Sylvie et Michelle est très important pour la réussite annuelle de notre Association de producteurs. Il est intense d’octobre à avril. Elles doivent faire face à de nombreuses tâches en un temps limité notamment pour la saisie des commandes, gestion des courriels et faire au mieux afin de satisfaire vos demandes.

La vie moderne est stressante, chacun a ses problèmes, ses difficultés de toute nature. Mais, nous devons être respectueux, bienveillants et souples avec les autres : envoyer du positif ! Il nous reviendra en retour. Certes, nos secrétaires ne sont pas au bord du « burn out », mais, les désagréments téléphoniques et courriels augmentent et nous voulons les protéger. Merci d’en tenir compte !

En ces temps bizarres à plus d’un titre (où les fermes disparaissent comme les ardoises d’une maison abandonnée … Et parfois aussi les fermiers ! (NDLR) ), nous tenons à remettre dans ce courrier de contact les fondamentaux de PAYZONS FERME ! Nous revendiquons les qualités de FERMIERS et PAYSANS courtisans de la terre avec pour objectif de faire des échanges HORIZONTAUX avec des partenaires FERMES dans leurs décisions et qui voient loin à l’HORIZON.

__________________________________________________________________________________

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.