Les Brèves bio – Juillet 2022

Classé dans : Afocg33 et partenaires, Formations | 0
Vous souhaitez adhérer à Agrobio Gironde pour 2022 ?     
Adhérez directement en ligne – cliquez ici
Téléchargez le bulletin d’adhésion, complétez-le et envoyez-le nous

Bonjour à tous,
Ces dernières semaines ont été marquées par des épisodes climatiques dramatiques ayant causé des dégâts majeurs pour beaucoup d’entre vous. Nous souhaitons vous faire part de notre soutien en ces moments difficiles et vous invitons à nous contacter sur info@agrobio-gironde.fr si nous pouvons vous aider en quelque manière que ce soit. Sachez que des dispositifs existent et ont été mis en place pour faire face et permettre une remise en place de l’activité au plus vite :
Fonds de solidarité exceptionnel ouvert par la Chambre d’Agriculture de Gironde grâce au concours de Bordeaux Métropole, de la CALI, du Conseil Départemental de la Gironde et de la solidarité professionnelle. Aide pouvant aller jusqu’à 60% des frais de remise en culture, avec un plafond de 5000€. Priorité aux maraîchers, éleveurs et céréaliers du département. Formulaire à remplir avant le 29 août. Plus d’informations ICI !
Aide au répit : en cas d’épuisement professionnel, vous pouvez contacter le service d’action sanitaire et social de votre MSA qui vous proposera un plan d’action personnalisé, qui peut comprendre le financement d’un service de remplacement sur votre ferme pour 7 jours. Plus d’informations ICI !

Bien à vous, le Conseil d’Administration d’Agrobio Gironde.

GRÊLE: SOUTIEN AU COLLECTIF DES « PAYSANS DU LIBOURNAIS »

15 minutes de grêle ont suffi pour anéantir des mois de travail ! 6 fermes du collectif cherchent à se reconstruire. Pour les soutenir, c’est ici : https://www.zeste.coop/fr/paysan-e-s-du-libournais

[VIDÉO] IMPACT DU CHANGEMENT CLIMATIQUE DANS LES FERMES BIO

En 2021, on a perdu 90% de la récolte de prunes et 50% de la récolte de pommes.” Gel, chaleur, sécheresse… L’agriculture subit des impacts directs du changement climatique et va devoir s’adapter. Regardez le témoignage de Philippe Sfiligoï, membre du réseau FNAB, arboriculteur en bio dans le Lot-et-Garonne.

PLUS DE 170 FORMATIONS EN AB, DES OPPORTUNITÉS POUR VOTRE FERME

Travailler sur l’autonomie, bien calculer ses coûts de production, diversifier sa production vers de nouvelles cultures et envisager la transformation à la ferme, être conscient de son bilan carbone, être capable de mettre en œuvre des innovations sur sa ferme, et plus encore… Découvrez les formations du réseau Bio Nouvelle-Aquitaine de septembre 2022 à juin 2023 ICI !

Retour sur le congrès européen de l’Agriculture Biologique

Les 16 et 17 juin dernier s’est tenu à Bordeaux le congrès européen de l’agriculture biologique, organisé par l’IFOAM et INTERBIO Nouvelle Aquitaine. De nombreux conférenciers ont relevé les multiples intérêts de l’agriculture biologique et l’importance de la transparence auprès des consommateurs. La Commission européenne a affirmé que de nombreux États membres de l’UE doivent relever leurs objectifs en matière de surfaces biologiques et de budget associé à sa
réalisation dans leurs plans stratégiques nationaux. Il est ressorti qu’une politique agricole commune qui fournisse de l’argent public pour les biens publics est nécessaire.

Zoom sur les difficultés de stockage de carbone dans les élevages bio
Un point sur le stockage du CO2 a été réalisé. Dans les systèmes agricoles, c’est en élevage qu’il est le plus difficile de baisser les émissions de CO2. Plusieurs leviers ont été cités tels que l’agroforesterie, la baisse des carburants, les systèmes locaux coopératifs et les systèmes de suivi carbone comme le « carbon farming », concept qui vise simultanément à :

  • réduire de manière significative le niveau d’émissions,
  • augmenter la quantité de carbone qu’il séquestre
  • et, dans la mesure du possible, accroître la part de biomasse remplaçant les énergies fossiles.

Aujourd’hui, il s’agit de stockage volontaire de carbone. Idéalement, il faudrait des aides financières incitatives. Les principales pratiques efficaces pour favoriser le stockage de carbone dans les sols sont la couverture des sols, l’agroforesterie et le maintien des prairies. L’objectif est bien de rendre nos sols plus résilients. L’AB n’est pas la réponse immédiate car les dernières études menées montrent un stockage lent dans les systèmes bio. Pour autant, les systèmes d’élevage sont très importants en particulier pour la vie du sol. Il faut rappeler que l’agriculture biologique va au-delà de la notion de carbone et qu’elle comporte de nombreuses autres externalités positives : biodiversité, qualité de l’eau, émission de gaz à effet de serre, santé du consommateur…

Zoom sur l’étude NutriNet Santé : les bénéfices de l’AB sur la santé
Par Denis Lairon, directeur de recherche émérite, Inserm pour Nutrinet
L’étude française Nutrinet a permis de suivre jusqu’à 170 000 personnes pendant 10 ans. Il s’agit de l’une des plus grandes études « cohorte » du monde. Des analyses de sang et d’urines ont été menées en parallèle sur 20 000 sujets.
Depuis 2019, les données recueillies ont commencé à être analysées. Elles permettent de démontrer les intérêts de la consommation de produits AB pour la santé. On entend ici par « consommateur bio » des consommateurs réguliers de produits AB. La majorité de ces résultats sont confirmés par d’autres études réalisées aux États-Unis, en Italie et en Allemagne. Ces résultats ne sont pas modifiés lorsque d’autres facteurs de risque (outre le facteur consommateurs bio versus non bio) sont pris en compte, comme des facteurs socio-démographiques, l’alimentation, les modes de vie, les antécédents familiaux. Cette étude montre un profil spécifique des consommateurs bio qui vont naturellement manger plus sain ; ce qui va contribuer à leur meilleure santé.
Plus d’information ici

En savoir plus : lire les 10 points clés à retenir du Congrès européen de la bio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.